Saint Sébastien qui avait triomphé de son martyr par les flèches était invoqué par les fidèles pour les protéger de la peste dont on pensait qu'elle se propageait par des flèches invisibles. La couronne du saint est tenue au-dessus de lui par des anges.
Saint Antoine, patron de l'ordre, tient le bâton d'abbé auquel le peintre a donné la forme du tau. C'est un personnage dont la monumentalité, soulignée par son manteau rouge, exprime la sérénité face aux attaques du démon rappelées dans l'angle supérieur droit.
retour au texte ou retour à la première ouverture