Accueil > Enseigner > Collège > Cycle 4 > Quatrième > Histoire > Travailler en interdisciplinarité en 4e avec un parcours Éléa

Travailler en interdisciplinarité en 4e avec un parcours Éléa

vendredi 9 juin 2017, par Nicolas François

Le Groupe d’expérimentations pédagogiques (GEP) s’est engagé dans la conception de parcours-ressources de e-éducation sur la plateforme académique Éléa. L’objectif est de proposer des exemples de scénarios pédagogiques relevant de la e-éducation avec des approches pédagogiques variées.

Voici une proposition en classe de 4e pour accompagner un projet pluridisciplinaire (EPI anglais, histoire, EMC).

Place dans les programmes

Ce parcours Éléa accompagne un projet pluridisciplinaire qui permet d’aborder différents thèmes du programme :

  • en EMC : dans le thème « le droit et la règle », l’entrée du parcours par le travail des enfants permet d’aborder la perception de la place de l’enfant dans l’histoire et les grandes déclarations des droits de l’Homme.
    La production des élèves (Une d’un journal) est un axe pour travailler l’Éducation aux Médias et à l’Information ;
  • en histoire : le parcours s’intègre au thème « L’Europe et le monde au XIXe siècle », sous-partie « L’Europe de la Révolution industrielle » ;
  • en anglais : la proposition permet d’ancrer l’apprentissage dans la culture (« La Grande-Bretagne au XIXe siècle »).

Dans la première partie du parcours, un travail individuel s’appuie sur les compétences suivantes :

  • se repérer dans le temps ;
  • analyser et comprendre des documents de natures diverses.

Dans la seconde partie, le travail de groupe permet de travailler d’autres compétences :

  • coopérer et mutualiser ;
  • écrire pour structurer, argumenter et communiquer.

Présentation du parcours

Le parcours « Stop child labour ! » place les élèves dans une démarche de projet. Regroupés en équipes de journalistes, ils enquêtent sur le travail et les droits des enfants à différentes époques :

  • le travail des enfants au XIXe siècle ;
  • Le travail des enfants dans le monde actuel ;
  • la lutte pour les droits des enfants.

L’objectif est ensuite de mutualiser les informations retenues pour confectionner la une d’un journal.

La vidéo ci-dessous présente le déroulé du parcours pour visualiser la proposition pédagogique sur la plateforme Éléa.

La mise en œuvre de ce parcours propose un format hybride. Il alterne en effet des travaux préparatoires simples à faire à la maison (introduction au thème du travail des enfants ; description d’une « une ») et des tâches plus complexes prévues en classe pour profiter de l’accompagnement du professeur (sélection des informations ; mise en commun en groupe).

Adapter ce parcours à sa pratique

« Stop child labour ! » est une proposition que chaque enseignant peut adapter. Conçu comme support d’un EPI, il peut s’enrichir de la participation d’autres disciplines : celle du professeur de lettres est pertinente. En effet, au-delà de l’apport évident pour la maîtrise de la langue, le lien avec l’EMC est aisé puisque le programme de 4e propose le thème « Informer, s’informer, déformer ! ».

Enfin, le format hybride et la scénarisation offrent des possibilités de différenciation pédagogique. Déplacer les activités préparatoires « maison » au CDI si l’on désire mieux accompagner des élèves moins autonomes ; réfléchir à la composition des groupes (laisser la liberté aux élèves ou imposer ?... et pour quels objectifs ?) ; proposer de rédiger une partie de la « une » en anglais pour les élèves experts sont des exemples d’aménagements que chaque enseignant pourra penser pour s’adapter à ses élèves.

Quelques points de vigilance...

Quels sont les trois points de vigilance à garder à l’esprit lors de la conception d’un parcours Éléa ?

Il apparaît nécessaire :

  • de veiller à ne pas multiplier les ressources et les activités pour rester dans le cadre horaire prévu par le BO et ne pas perdre de vue l’objectif initial du parcours ;
  • d’éviter d’intégrer seulement des activités avec des réponses fermées (QCM, Appariement) à partir des ressources proposées et au contraire choisir des activités permettant de travailler des compétences disciplinaires et transdisciplinaires ;
  • de prévoir des modalités variées dans le déroulé du parcours Éléa (travail en autonomie individuel, travail en groupes, mise en commun en classe entière, alternance outil numérique et complément avec une fiche d’activité papier, etc.) pour accompagner les élèves dans les différentes étapes du parcours.

Voir en ligne : Pour en savoir plus sur le projet e-éducation et les parcours Éléa