Accueil > Se former > Formation continue > Animations de bassins > L’EMC et le parcours citoyen

L’EMC et le parcours citoyen

jeudi 15 juin 2017, par Laurence Khichane, Marc Vigié IA-IPR, Valérie Legallicier, IEN Lettres-Histoire

La Loi de refondation de l’École (2013), la grande mobilisation pour les valeurs de la République (2015) et ses onze mesures programmées, dont le Parcours citoyen, et la mise en œuvre concomitante de l’EMC sont trois réformes dont l’essentiel est de souligner qu’il est désormais indispensable d’associer la société au sens de l’Ecole, qu’il est indispensable de considérer l’élève comme un « sujet moral » (Habermas) et que dès lors, l’EMC doit nécessairement être conçue comme une « situation vécue de morale » (Ricœur). L’EMC, comme le Parcours citoyen, se justifient par cette évidence selon laquelle la République est une institution permanente parce qu’elle se vit au quotidien par l’engagement de tous et de chacun, que l’EMC et le Parcours citoyen contribuent à lui insuffler sa vitalité en éduquant à l’expression des adhésions citoyennes.
Au collège comme au lycée – général, technologique ou professionnel -, l’EMC aussi bien que le Parcours citoyen auquel il est adossé postulent ainsi la rencontre entre l’individu et le citoyen, et encore qu’il n’est pas de valeurs sans engagement. L’EMC et le Parcours citoyen reposent aussi sur une pédagogie renouvelée, pédagogie de l’expérimentation, participative et coopérative, pédagogie du projet, appuyée sur des situations-problèmes propices à la conscientisation, à la mise à distance critique et réflexive, à l’exercice du jugement. L’École devient ainsi le lieu d’un exercice pratique des principes et des valeurs.
C’est bien pourquoi l’EMC et le Parcours citoyen ne sauraient être conçus et mis en œuvre sur le mode de la séparation disciplinaire car ils engagent l’établissement, la communauté éducative et la communauté scolaire dans leur ensemble. Car la réalisation de tous les possibles assure la réalisation de soi.
Les contributions qui suivent, actes partiels des deux journées de formation académique organisées par les inspections d’Histoire-Géographie et de Lettres-Histoire les 28 et 30 mars, ont le grand mérite de traduire concrètement ces enjeux politiques, moraux, civiques et scolaires, dans l’univers de la classe et de l’établissement, cela au moyen d’exemples de ce qui a été effectivement réalisé par les intervenants lors de ces journées.
Bonne lecture !

Vous trouverez ci-dessous les liens vous permettant d’accéder aux présentations faites par les formatrices et formateurs lors de l’animation ainsi que des documents ressources.
Les propositions s’ajouteront à la liste au fur et à mesure de leur publication.

# 1- La présentation d’Aurore Maciecjzak sur un EPI « information, communication, citoyenneté » autour du thème de l’esclavage et des combats pour la dignité de l’homme.
# 2- La présentation de Marianne Finaltéri pour faire vivre l’EMC et le parcours citoyen au collège : coordonner le parcours citoyen, projet "la loi au collège", EPI "femmes et hommes dans le monde du travail"
# 3- La présentation d’Astrid Ollivier sur un EPI « portraits de femmes engagées aux XXème et XXIème siècles »