Accueil > Enseigner > Collège > Cycle 4 > Troisième > Histoire > La musique sous le IIIe Reich

La musique sous le IIIe Reich

vendredi 9 novembre 2012, par Geoffrey Gekiere

La musique sous le IIIe Reich. Classe de 3e. Une séquence d’histoire qui permet une approche particulière du nazisme. Elle peut donner lieu à un travail d’histoire des arts (D.N.B.) en interdisciplinarité avec l’Éducation musicale.

En pièces-jointes à cet article :

  • un document (opendocument, à ouvrir avec libreoffice ou openoffice) faisant le point sur le thème, expliquant la démarche et proposant une analyse des documents sonores choisis.
  • un diaporama pour tni (logiciel Inspire), mise en œuvre de la démarche exposée

On retrouvera les aspects esthétiques mis en avant dans les morceaux étudiés dans d’autres œuvres à d’autres époques. Ainsi, lorsque les nazis utilisent la musique à des fins d’embrigadement, promouvant homorythmie, mélodie simple et aisée à retenir... ils n’inventent rien. On pense par exemple aux messes de Palestrina dans le cadre de la contre-réforme catholique (qui renonce aux complexes polyphonies de ses prédécesseurs), aux chorals de Bach (verticalité de l’harmonie permettant une meilleure compréhension du texte sacré). Bref, si cette proposition se veut être un éclairage de professeur d’histoire sur une œuvre musicale, elle ne prétend pas faire le travail du professeur d’éducation-musicale, mais juste l’inviter à se saisir du thème !

Document joints